Espace Abonnés


Annuaires

Les fiches pratiques

La chronique de
Brigitte PiquetPellorce

Le Bestiaire du JPA

Recherche Adoption

"GESTION BESTIALE A LA SPA!"

"Les chiens aboient, les salaires augmentent .Les dirigeants de l’association remuent la queue.


Article du canard enchaîné du 21/05/2014

Article de Christophe Nobili dans Le canard enchaîné du mercredi 21 mai 2014

Deux rapports pétaradants de la Cour des comptes, quatre ans de mise sous tutelle judiciaire (2009-2013) et un article du « canard » (11/12/13) ont mis en lumière les talents de la Société Protectrice des Animaux, qui géraient comme des bêtes. Honoraires délirants de l’administratrice provisoire (1.26 million), salaires mirobolants et cabinets-conseils surpayés…Après ces sévères révélations, à la veille des adoptions de Noël, la SPA avait tenu à mettre les poils sur les « i » : la nouvelle présidente, Natacha Harry, une vedette de « télématin » (France 2) arrivée l’été dernier, allait remettre de l’ordre dans tout cela. Promis-juré sur la tête des toutous !

Camion Corbillard

Depuis, ça change, en effet. Le salaire du directeur général de la SPA, par exemple, n’est plus le même. Il a augmenté. Evincé après l’article du palmipède. Luc Cazenave, qui émargeait à 6338 euros mensuels, vient d’être remplacé par Jean Benoit Sangnier. Cet ancien cadre du groupe Bolloré s’embourbe, chez nos amis les bêtes, 7000 euros. Auxquels s’ajoute une nouvelle prime « sur objectifs ». Faire adopter un max de clebs, sans doute…

Autre bouleversement : pour redorer son blason, la SPA s’offre désormais les conseils en communication de crise d’une des boites les plus en vue de la place de Paris, la société Image7, d’Anne Méaux. L’association reconnue d’utilité publique, qui a pourtant des comptes à rendre à deux ministres (Intérieur et Agriculture) allonge 8400 euros par mois pour cette prestation. La même SPA paie aussi 3600 euros mensuels une boite de coaching et de communication (N Consulting) pour sa présidente, encore 4000 euros pour les talents d’un troisième cabinet, spécialisé en relations presse (C’est dit, c’est écrit).

Elle va en avoir besoin : le 23 avril, l’association a rapatrié à Paris 38 chiens d’un refuge surpeuplé de Tarbes. L’opération sauvetage a été couronnée de succès : entassés dans des cages, elles-mêmes empilées les une sur les autres, dans un camion de déménagement loué à Europcar, 24 d’entre eux sont morts asphyxiés en route. Des trèmolos dans le style, le nouveau directeur a annoncé qu’il comptait « investir très vite dans de nouveaux véhicules, plus grands »
Mais pas trop chers, quand même ?"

"A LA SPA, ON SE GOINFRE SUR LA BETE !"

Article de Christophe Nobili dans Le canard enchaîné numéro 4859 du mercredi 11 décembre 2013

« C’est un traitement un peu particulier, un remède de cheval qui a été prescrit à la SPA par son administratrice provisoire au cours des dernières années. Cette brave Société protectrice des animaux s’était déjà fait asticoter à deux reprises par la Cour des comptes. Ce n’est sans doute pas fini…

Après un premier rapport très remarqué, en décembre 2002, un second pavé, sept ans plus tard, avait fait un tabac dans les gazettes et traumatisé les mamies à toutou. Gestion acrobatique des finances, gaspillages à gogo, dirigeants surpayés, bastons à répétition, sans parler d’un coquet trésor de guerre de 79 millions provenant de dons et de legs inutilisés…

Il était temps que la SPA, reconnue d’utilité publique et rattachée à deux ministères (intérieur et agriculture), soit reprise en main. Le 19 novembre 2009, le tribunal de grande instance de Paris nommait l’administratrice provisoire Michèle Lebossé à la tête de l’association, pour une durée de six mois. Placés sous tutelle, les amis des bêtes allaient voir à quoi ressemble une séance de dressage…

Un fil à la papatte

Quatre ans plus tard, ils ont surtout vu beaucoup de factures. Les émoluments de Me Lebossé, d’abord. Le 15 mars 2010, l’administratrice judiciaire dépose sa demande d’honoraires auprès du vice-président du tribunal qui l’a nommée, Patrice Kurz : 316 371 euros pour les six mois. Accepté. Mais Lebossé sollicite vite une prolongation de sa mission et l’obtient : 243 158 euros pour six mois supplémentaires. Début 2011, nouvelle reconduction et nouvelle douloureuse : 214 957 euros pour un an, cette fois. Et ainsi de suite…

En fin de compte, Lebossé reste trois ans et demi, jusqu’à l’été 2013, pour un coût total de 1.26 million. Ça en aurait fait des croquettes pour les toutous ! L’intéressée a une explication : « Il n’y avait rien à la SPA, il a fallu tout créer ! et encore, on n’a pas compté toutes les heures ! » dit-elle au « Canard ». Mais la facture fait grimacer parmi les 600 salariés de la SPA : par le passé, en 2004 et en 2008, la dame a été condamné à rembourser 50 000 euros à la Fédération française des sports de glace et 230 000 euros au Racing club de France, deux structures dont elle avait assuré la gestion, moyennant des honoraires un peu trop gonflés…

Durant le long règne « provisoire » de cette administratrice, les gros salaires de la SPA n’ont pas vraiment chuté non plus, comme le montrent d’autres documents internes. A commencer par la demi-douzaine de dirigeants installés pars ses soins : un directeur général, Luc Cazenave, en mai 2011, qui émarge à 6558 par mois ; un responsable des travaux dans les 56 refuges de l’association, arrivé dés le mois de juin 2010, payé 5578 euros ; une directrice juridique (novembre 2011) à 5130 euros ; un chef du réseau Spa (juin 2012) à 5050 euros ; une directrice du personnel (septembre 2011) à 4830 euros…

Résultat : tandis que les agents d’en bas touchent un smic amélioré au bout de vingt ans passés à nettoyer les box et à nourrir les clébards, aucun des sous-chefs d’en haut ne descend au dessous de la barre des 4000 euros. La mangeoire est bonne, à la SPA !

Pour les cabinets privés aussi. Entre 2010 et 2013, Michèle Lebossé et sa nouvelle équipe font appel à moult sociétés de conseil bien rémunérés : 574 443 euros pour des audits financiers par-ci, 69 000 euros de communication ou 37 800 euros pour un audit social par-là. Rien qu’en 2011, c’est 1.16 millions d’honoraires « administratifs et juridiques » qui sont réglées pour, entre autres, la rédaction de nouveaux statuts et d’un règlement intérieur.

Election au poil

Dans le lot, les proches de Lebossé sont conviés au redressement : un cabinet d’avocats (Dumaine-Martin) qui se trouve être le conseil personnel de l’administratrice, œuvre moyennant 625 000 euros au total ; un cabinet d’architectes ami (Studio Maréchaux) touche 110 802 euros pour un « audit des refuges ». Parole de Lebossé : « Je me suis entourée de gens compétents que je connaissais, je ne m’en suis jamais cachée ». En janvier 2010, la propre fille de l’administratrice, membre très compétent du cabinet de maman, se voit confier une mission sur les dons auprès de la SPA. En mars 2011, c’est le mari, un expert reconnu en joaillerie, qui est requis pour une vente aux enchères de bijoux à Drouot au profit de l’association. « A la demande du commissaire-priseur ! » jure madame.

Le 22 juin 2013, lors d’une assemblée générale à Paris, la mission Lebossé s’achève en beauté, avec l’élection d’une nouvelle présidente de la SPA. Encore 49 933 euros pour la société qui organise le vote électronique, plus 28 116 euros pour l’huissier supervisant l’opération ! L’administratrice et son directeur sont allés chercher leur candidate, Natacha Harry, une chroniqueuse à « Télématin » sur France 2 qu’ils ont fait adhérer à la SPA deux mois plus tôt.

Succès : la miss est élue, mais pas moins de sept listes se castagnent, pour 3068 votants à peine. Il y en avait dix fois plus cinq ans auparavant. Le nombre d’adhérents a aussi dégringolé : de près de 80 000 à moins de 25 000 adhérents.

Depuis cette folle élection, les guéguerres d’antan ont repris de plus belle. Les perdants dénoncent la composition des listes électorales, les votes par procuration, et des membres du bureau électoral se sont plaints de ne pas avoir pu contrôler le scrutin. Après le passage de Me Lebossé à la SPA, ce n’est pas encore 30 millions d’amis…

PETITIONS BIDON

Avec son budget de 50.6 millions, la SPA n’a qu’une trouille : que sa principale ressource, les dons et les legs (autour de 30 millions d’euros par an) se tarisse. Comme chaque année, elle a lancé en 2013, sur internet trois grandes pétitions destinées aux plus hautes autorités : contre le « trafic », la « maltraitance » et les « méthodes d’abattage ». Et comme chaque année, elles ont fini dans un tiroir. La responsable collecte de fonds l’a avoué, le 18 février dans un courriel adressé à ses collègues : « il s’agit de pétitions purement marketing » censées tirer des larmes aux amoureux des bêtes. Surtout le but est de « collecter des adresses » pour partir ensuite à la pêche aux dons. Les vieilles arnaques ont le poil dur à la SPA…

les autres pages du JPA sur l'économie de la protection animale :

  • Quand les "experts de la SACPA" et "les professionnels de la SPA de Paris" transportent les chiens vers le Paradis !
  • Il faut arrêter 30 millions d'amis !
  • L'article du canard enchainé du 11/02/2015 sur la Fondation Assistance aux Animaux
  • Faut-il encore adhérer à la SPA de Paris ?
  • La directrice Brigitte Piquetpellorce claque la porte de la SPA de Paris !
  • Pour que la SPA arrête d'acheter du Natacha par ci et du Natacha par là !
  • L'article du canard enchainé du 21/05/2014 "Gestion bestiale à la SPA"
  • Où va l'argent de la protection animale ?

  • Lettre à Natacha, présidente de la SPA
  • La pétition "Madame la présidente de la SPA, Natacha Harry, pourriez-vous démissionner ?"

  • Faut-il donner à 30 millions d'amis ?
  • Lettre à Réha: "Où va l'argent de la fondation 30 millions d'amis ?"
  • La pétition "Pourriez-vous déposer les comptes de votre société PRO TV ?"

  • Leçons de protection animale

  • Partager :



    Laisser un commentaire :

    Nom * Requis
    Email * Requis, non affiché
    Anti robots - Combien font 1 + 1 * Requis, répondre par un chiffre

    Vos réactions

    Par GABY, le 22-02-2015

    Je viens seulement de prendre connaissance de ces informations et suis scandalisée par le fait que certains profitent de la générosité des donateurs pour empocher des millions d'euros au lieu d'investir l'argent là où il faut, c'est-à-dire dans la sauvegarde et le bien-être des animaux !
    Alors, d'autres petites associations qui œuvrent bénévolement chaque jour sur le terrain, qui attrapent, soignent et stérilisent les chats errants, ne touchent aucune aide financière de l'Etat, ont besoin de notre aide.
    J'en ai fait l'expérience et j'en déduit qu'il vaut mieux donner à ce type d'association. Un exemple concret : à défaut de trouver de l'aide auprès de la SPA, j'ai fait appel à l'association Chats Errants qui a attrapé 9 chats livrés à eux mêmes, pour les soigner, les stériliser, en placer certains (les moins sauvages) et en remettre 3 à l'endroit où ils avaient l'habitude de venir se nourrir. J'y ai apporté ma contribution financière pour la stérilisation/castration et participe à présent à leur apport en nourriture.
    Chacun d'entre nous peut ainsi se rendre utile et agir dans sa commune, sa région... et venir en aide aux animaux en détresse.

    Par BARTHEL Sonia, le 18-01-2015

    Bonsoir, j'étais jusqu'en avril 2014, déléguée présidente du refuge de ST PIERRE DU MONT (40280), je précise que je n'ai jamais touché d'indemnités ; j'étais et je suis toujours une bénévole pure et dure ! Il faut avant tout penser aux animaux ; on a de toutes façons, chacun et chacune, de petites assos de protection animale auprès de chez soi, ou simplement quelques personnes qui recueillent des animaux malades, blessés, ou abandonnés. On peut aussi aider ces personnes.

    Animalement vôtre !

    Par Marjo, le 27-11-2014

    Je viens de lire cet article.
    La conclusion est malheureusement toujours la même: l'intégrité des Hommes est toujours détruite lorsque l'on parle de gros sous.
    Quand on voit à la louche ce qu'il reste de nos dons pour aider vraiment les animaux c'est écoeurant.
    Du coup la meilleure option pour agir c'est : du temps (notamment pour balader les animaux), des croquettes (au moins on est sûr que ce seront les animaux qui les mangeront), des couvertures...
    Et peut-être des dons à des assoc moins "riches" et du coup plus hônnetes.
    Et ce n'est pas le seul article...
    J'ai regardé par exemple la fondation Brigitte Bardot, je n'ai rien trouvé de similaire...?
    Merci au jpa pour ces infos.

    Par Elisabeth, le 09-05-2014

    J'ai honte pour tous ces gens qui s'en mettent plein les poches sur le dos de la misère animale, je les voit tout petits ils n'ont aucune conscience et aucune valeur morale.
    Quand à l 'élection de la nouvelle présidente que vient elle faire là, on se le demande, mais je pense que si leurs salaires étaient moins conséquents ainsi que leurs avantages il y aurait bien moins de monde qui se présenterait.
    Oui effectivement ils prennent sur le dos de la spa mais que donnent ils en échange, ont ils fait du vrai bénévolat dans leur vie, un travail non rémunéré faire don de soi connaissent ils seulement ce terme.

    Par Tang Myp, le 20-03-2014

    ces pratiques sont plus qu'écoeurantes !
    pourquoi n'a-t'on pas demandé le remboursement à ces voleurs ?
    honte à ces profiteurs cupides !
    comme la majorité, terminé, plus de dons !
    les animaux sont lésés !
    honte à ces gens !
    maudits !

    Par vagmeli, le 28-02-2014

    chienvillagevacances,je suis outrée par vos propos,.Vous précisez que les bénévoles de la SPA ont droit à de belles réductions ,repas......peut être vous en tant que soit disant ancien du conseil d'administration,vous vous goinfriez peut être sur les animaux?mais en ce qui me concerne c'est loin d'être le cas.
    Je suis enquêtrice bénévole de la SPA de PARIS,j'ai mon kilométrage payé vérifié par la carte michelin,si je tourne plusieurs fois pour chercher la personne c'est à mes frais,en ce qui concerne le reste.
    J'ai mes rapports à mes frais qui comprennent les cartouches d'encre,le papier,les enveloppes,ainsi que les timbres.
    Je me déplace parfois jusqu'à plus de 200km de mon domicile,à aucun moment on ne m'a payé mon repas.
    En ce qui concerne les belles réductions d'impôt,une année j'ai fait 5000km,je me suis assise dessus vu que j'avais fait des travaux chez moi,peut être pourriez vous me les payer vu que d'aprés vos dires les bénévoles semblent s'engraisser.
    Lors d'une enquête j'ai découvert une personne qui n'avait ni chauffage,ni électricité,ni même d'eau,sa toiture allait s'écrouler(je peux vous prouver par un article que j'ai fait passer sur les journaux)je suis revenue avec de la nourriture,des couvertures,etc....,je suis même allée voir un vendeur de caravane afin de pouvoir en récupérer une,le vendeur me la même emmenait sur place,par contre cette dernière a été payée par des dons,qui sont venues d'une association caritative à qui on peut faire confiance que je ne nommerai pas ,mais à aucun moment la SPA n'a fait un don concernant cet achat,j'ai fait là encore 700km qui sont restés de ma poche,
    En ce qui concerne les billets de train,je me pose la question si vous avez vraiment été au conseil d'administration,car je pense que ces billets sont payés lorsque les personnes sont convoqués à Paris,mais pour moi je n'ai jamais eu de billets est encore moins gratuits;lorsque je vais à paris voir mes amies c'est moi qui paie,là encore vous pourriez peut être me les payer.
    Les bénévoles assidues qui viennent sortir les chiens,comme les présidentes bénévoles,perçoivent une certaine somme par mois qui ne couvre même pas leurs frais de déplacement,là encore vous pourriez peut être faire un geste en payant la différence pour certains cela permettrait peut être de sortir tous les chiens le même jour , cela plusieurs fois par semaines.
    Actuellement certains refuges ne donnent qu' une fois à manger aux animaux chose que je déplore vu l'argent qu'il y a à la SPA de PARIS,mais cela semble dans le cas du refuge dont je fais parti arranger les employés.
    Trouvez vous normal que des animaux qui mangeaient 2 fois par jour jusqu'à fin juin 13,( la présidente bénévole ayant démissionné pour soit disant une certaine affaire);début juillet 13 une personne employée a repris,elle a jugé qu'un repas suffisait pour les animaux,alors qu'un repas le soir leur permettait de s'occuper un peu avant d'aller dormir ,surtout lorsqu'il fait froid les animaux ont besoin d'un ventre plein pour combattre; par la suite j'ai découvert autres choses que ce refuge faisait ; je l'ai signalé à PARIS 'à ce jour aucune réponse concrète ne m' a été donnée,la personne étant toujours sur place,
    En faites dans vos propos vous semblez parler de choses que vous ne connaissez pas,donc arrêtez de casser du sucre sur la SPA,bénévole sans vraiment savoir ce qu'il s'y passe.
    Ce dont je parle ,c'est du vécu,je ne parle pas dans le vide,vu vos réactions en tant que conseil d'administration il ne faut pas confondre bénévolat qui en sont de leurs poches,et votre cas.

    Par Danielle OUTREMAN, le 17-02-2014

    Horreur!!! J'ai toujours donné à la SPA et bien sûr adopté sans en effet trop me soucier de la gestion financière car la bonne pratique pour ces aides est plutôt de faire confiance, bien mal m'en a pris. Depuis 6 mois j'avais mis en place un prélèvement automtique mais en prenant connaissance de ces malversations j'ai bien sûr tout arrêté et vais plutot me retourner sur ce petites structures. Quel dommage!! mais je pense aussi à tous ces animaux abandonnés à la SPA que vont ils devenir ? Je vais bientôt être en retraite et aider les structures va certainement faire partie des mes prochaine activités. Honte à ces gens!!!

    Par estreguil, le 17-02-2014

    Ah oui quel scandale, moi j'ai été bénévole 23 HEURES par semaine pendant 4 ans, j'ai été jetée comme une vieille serpillère par la responsable du refuge de Chamarande pour des broutilles avec ses salariés qu'elle couve comme une mère poule.
    Quand on sait que ce sont les bénévoles qui font fonctionner la SPA car il n'y a pas assez de personnel, c'est stupéfiant.
    J'ai écris à l'époque (2012) à Mme LEBOSSE les raisons qui m'ont amené à cela, et devinez-quoi PAS DE RÉPONSE elle s'en fou complètement.
    Depuis je ne sais même pas si je suis radiée ou quoi, quand je pense que feu mon mari a mis ENTIÈREMENT en place le refuge de Chamarande qui n'aurait pas existé sans lui, je suis ECOEUREE du comportement de la SPA.
    Désolée pour les animaux, mais la SPA c'est un NID DE VIPÈRES.
    Les salariés en paient les pots cassés il FAUT FAIRE CESSER CELA ET TRÈS VITE.

    Par Sophie, le 07-02-2014

    Une des présidente de la SPA Me Lanty est également avocate de L214.
    Il faudrait aller voir par là aussi il doit y avoir des choses à cacher.

    Par Joly Vivette, le 29-01-2014

    Merci pour ces révélations qui nous éclairent même si elles nous désespèrent encore plus . ..j' ai créé mon association en Eure et Loit en 2007 ...pour palier aux manques dans ce département d' Eure et Loir sinistré ... Dans ma famille on aidait la SPA depuis mon enfance ...je suis de 1955 et infirmière en invalidité suite à une agression mais je ne lacherais pas les animaux exclus je deborde de Réfugiés en mon logis refuge et on m' appelle sans cesse pour des cas extremes , seule la fondation B B m' a aidée à ce jour et 30 Millions d' amis va le faire prochainement ...Depuis 2007 j 'ai alerte la SPA de Paris et lui ai demandé de nous aider à créer un centre de protection animale pour Chartres Métropole ...et jamais rien pour le 28.... aucune répartitions des dons et legs des Eureliens et on tue en masse en fourrière. ...ma petite association Sos animal tendresse me ruine....j'ai demandé mis janvier de l' aide urgente et accès à un dispensaire ...Et on ne me réponds même pas...mzis j' ai reçu mon appel de cotisation avec Urgent sur l' enveloppe ...suis écoeurée...je pense écrire au procureur du Tgi de Paris sur ce détournement ...les animaux exclus sont doublement abandonnés ....

    Par Chienvillagevacances , le 31-12-2013

    quasi 20 ans de bénévolat en SPA , conseil d'administration , représentante partie civile auprès du tribunal et tutti quanti ...sachez que même les bénévoles ( simple carte d’adhérent) ont droit à de belles réductions d'impôts ! frais km , déduction des prix de billets de train (congrès SPA obligent ;) ) repas etc... j'ose supposer que ces dispositions sont prises pour inciter au bénévolat. Par le biais des notaires , il est possible de faire des dons plutôt qu'un chèque directement libellé à une asso. Ces dons et subventions ( état , conseil régional , général , communauté européenne etc) devraient largement suffire à entretenir les infrastructures destinées à recevoir nos animaux défavorisés. Restent les choses concrètes qui ne permettent pas aux dirigeants de se "rincer" : promenades , aides à l'adoption , aide aux soins et au toilettage , collectes de nourriture , couverture , matériel vétuste à remplacer (robinets , tuyaux d'arrosage etc...) les sociétés protectrices acceptent aussi volontiers que des artisans viennent effectuer de petits travaux qui ainsi ne grèveront pas les petits budgets de nos assos. (réparation d'un toit , isolation partielle , recouler une dalle défectueuse...)
    des vétos s'y mettent aussi ! stérilisations "à prix coûtant" (bien que le terme ne soit pas joli) . Il faut vivre quelques mois dans un refuge pour comprendre tous ces mécanismes ... alors ne laissons pas une poignée de ronds de cuir manger dans une gamelle que NOUS bénévoles avons du mal à remplir !
    Autre chose : combien d'entre nous sommes au courant qu'il y a encore deux ou 3 ans les refuges bénéficiaient des restes des cantines afin de nourrir nos protégés ???? ceci a été brutalement stoppé pour "raison sanitaire" il fallait que , soudainement , les restes soient confiés sous cellophane et transportés en camionnettes réfrigérées !!!! évidemment les communes ont pris le parti de jeter !!!!!! plus simple , plus économique et aux refuges de se "débrouiller " pour nourrir décemment ! Je suis du Nord de la France , connais des dizaines de bénévoles mais la plupart commencent à désespérer ...je vous invite à en rediscuter si le cœur vous en dit car ne lâchons pas prise , il y a des animaux en cage qui nous font confiance . Merci à tous .

    Par mandala, le 29-12-2013

    Merci pour ces informations, c'est important d'informer le public car c'est ce public qui fait partie des adhérents et donateurs de la spa. Faites des dons aux petites associations que vous connaissez bien ou soyez bénévole dans les refuges (m^me les refuges spa car les animaux qui y sont n'y sont pour rien dans cette affaire et l'argent n'arrive pas dans les refuges). Stérilisez les chats de vos quartiers, à commencer par les vôtres:)
    Si vous pouvez faites des abris pour les chats errants et donner leur de la nourriture durant l'hiver..

    Par Monique, le 29-12-2013

    Cette Lebossé avait créé des problèmes importants à une bénévole dévouée , Nelly. Cette Nelly a ensuite créé une asso Guadeloupe Animaux et continue , avec des copines, à sauver vraiment des animaux maltraités et ceci en toute honnêteté.
    Elles ont de bons rapports avec certaines sections SPA.

    Par mary, le 27-12-2013

    de grâce.. ne pas mettre tout le monde dans le même panier chaque spa est indépendante financièrement dans ma ville les fins de mois sont difficile et les spa régionales ne tiennent que grâce aux dons et au legs et à tout les bénévoles.

    Par fayolle, le 27-12-2013

    je ne suis pas étonnee de cela ça fait des annees que ça dure
    malheureusement des pauvres animaux souffrent
    de cette situation
    depuis Madame FAUCHET
    AU MOINS 3 A 4 présidents ont succédé et pas glorieux non plus
    faites des recherches sur internet et vous verrez qui ont succédé

    Par Tyssia, le 26-12-2013

    Les personnes désireuses de faire un legs, peuvent également le faire auprès" des petites associations locales indépendantes, dont ils pourront directement vérifier l'existence et les capacités d'hébergement chiens et chats. Beaucoup de ces structures de proximité sont victimes actuellement des intempéries, des froidures de l'hiver et débordées à cause de l' augmentation des abandons avec trop peu de bénévoles de terrain. Il faut également soutenir ces structures locales "proches de chez vous" car sans" elles", beaucoup d'animaux meurent abandonnés sur le bord de nos routes et chemins. Il est à souhaiter que ces structures "en local" se multiplient et bénéficient d'aides des particuliers qui trop souvent ignorent leur combat et leur existence. En tapant association protection chats chiens et votre département, vous devriez en trouver facilement, et pouvoir leur rendre une visite de "soutien amical" !

    L'essence, les soins vétérinaires , l'alimentation , l'électricité, l'eau, "tout" coutant de plus en plus cher" , SOUTENEZ LES! Même un don en "croquettes, ou anti parasitaires, vermifuges, couvertures, etc.. Mais l'argent reste le nerf de la guerre contre la maltraitance et les abandons et il en faut vraiment, tout don est "toujours " bienvenu.... Pensez y , merci pour nos amis à 4 pattes !

    Par LABRADOR, le 19-12-2013

    Comme tous les amis des animaux, je suis écoeurée par le comportement des responsables (sic) de la SPA de Paris.
    Ne serait il pas possible de les inonder d'un même mail (que vous nous auriez gentiment proposé comme exemple) pour
    leur faire prendre conscience de notre RAS LE BOL et que nous souhaitons que les animaux soient les seuls bénéficiaires de nos dons ?
    De même, pourriez vous nous donner un exemple de texte à afficher sur nos véhicules (donc visible par le plus grand
    nombre) afin que l'ensemble de la population soit informée de ses malversations et magouilles ?
    J'habite à la campagne, beaucoup de personnes âgées font l'effort de donner à la SPA depuis des années.
    Il est bon qu'elles se tournent vers des associations de proximité dont les bénévoles font un excellent travail.
    ATTENTION, je ne mets pas en cause les salariés de la SPA. Je connais leur travail et leur dévouement mais il faut absolument que les dirigeants actuels de la SPA dégagent.
    Merci de nous aider. Nous serons plus forts en nous unissant.

    Par BEGIN ANNICK, le 18-12-2013

    ENQUÊTRICE BÉNÉVOLE A LA S P A .JE SUIS ECOEUREE DE VOIR CE QUI SE PASSE A PARIS /LES SALAIRES QU4ILS RE9OIVENT DANS LEURS BUREAUX ASSIS UN DERRIÈRE SUR UNE CHAISE PENDANT QUE NOUS LUTTONS CONTRE LA MALTRAITANCE. SANS TOUCHER UN SEUL EURO POUR L' ESSENCE QUE NOUS BRULONS .DANS NOS VOITURES
    MAIS NOUS FAISONS PAR AMOUR POUR NOS BÊTES
    MAIS JE TROUVE QUE NOTRE DIRECTEUR 6558 EUROS PAR MOIS EST UN SALAIRE TROP ÉLEVÉ
    MA PENSÉE LEUR FAIRE REDONNER TOUTES LES SOMMES TROP PERÇUES
    TROP FACILE

    Par Francesca, le 17-12-2013

    Et pendant ce temps les refuges indépendants croulent sous les dettes ! C'est une honte.