Espace Abonnés


Annuaires

Les fiches pratiques

La chronique de
Brigitte PiquetPellorce

Le Bestiaire du JPA

Recherche Adoption

A comme Assurance

Comment choisir une bonne assurance pour son chien ?

Souscrire à une assurance pour chien est-ce une bonne idée ? Voilà une question à laquelle tous les propriétaires de chien se sont confrontés au moins une fois. Bien souvent c’est un dilemme, car il s’agit d’une dépense supplémentaire qui n’apparaît pas vraiment comme essentielle tant que nos fidèles compagnons sont jeunes et en bonne santé. Preuve de ce désintérêt très français, seulement 4% des maîtres de chien ont souscrit à un contrat d’assurance santé animale.

Si la France est le pays d’Europe où l’on compte le plus d’animaux domestiques (presque 63 millions dont 7,3 millions de chiens), lorsqu’il est question de mutuelle santé animale, les Français sont très en retrait par rapport à leurs homologues européens. A titre d’exemple, en Suède, 80% des propriétaires d’animaux ont souscrit à un contrat d’assurance canin. Ce désintérêt pour les assurances santé canines contraste avec les sommes importantes que les foyers français dépensent pour les soins de leurs animaux. En effet, le budget alloué à la santé de nos chiens avoisine en moyenne les 500 euros par an. Une somme conséquente qui comprend les soins courants comme les visites de routine, les vaccins, le traitement pour la vermifugation, les traitements antipuces, etc. Toutefois, ce budget peut rapidement exploser en cas d’accidents ou de maladie : problèmes cardiaques, problèmes de peau, l’apparition du diabète, problèmes respiratoires, etc.

C’est précisément en cas de maladie ou d’accident, lorsque le vétérinaire présente la facture que l’on regrette de ne pas avoir souscrit d’assurance santé animale. D’autant plus que sur les dix dernières années, les tarifs vétérinaires ont augmenté de 72%. C’est bien souvent après avoir reçu une facture un peu trop salée que les propriétaires de chien décident de s’intéresser aux contrats d’assurance santé pour animaux.

A première vue, assurer son animal de compagnie paraît être une démarche assez simple. En cliquant les termes « assurance santé chien » sur internet, vous allez très vite vous rendre compte que l’assurance animale est un business pas toujours très simple à comprendre. Non seulement le marché regorge d’acteurs qui vous proposeront tous « la meilleure mutuelle santé chien au meilleur prix ! », mais en plus les contrats proposés peuvent parfois cacher des surprises dont on se passerait bien.

Le marché de l’assurance est un secteur hyper compétitif où les acteurs sont nombreux. Si « certaines assurances ont abandonné la vente de mutuelles pour animaux par manque de rentabilité » comme le révélait une experte en assurance. D’autres organismes se sont spécialisés sur ce marché, comme Assur’O’Poil, Fidanimo, Santé Vet, etc. Alors qu’il existe un grand nombre de formules, il est possible de choisir la bonne assurance pour son chien en suivant quelques conseils simples délivrés par plusieurs spécialistes :

EXAMINER A LA LOUPE LES « NIVEAUX DE GARANTIES », « LES MONTANTS ANNUELS DE REMBOURSEMENT », LES « EXCLUSIONS » PREVUS PAR LE CONTRAT !

Interrogée sur la question des assurances pour animaux, une courtière en assurance déclare « qu’examiner les niveaux de garanties est le premier reflex à avoir ». En fonction des contrats, vous trouverez des garanties de remboursement de 60, 70, 80 ou même 90%. Ces niveaux de garanties correspondent à la hauteur du remboursement auquel vous aurez droit. Par exemple, pour une consultation chez le vétérinaire, si vous devez vous acquitter d’un paiement de 80 euros et que votre mutuelle assure une garantie de 80% vous serez remboursé à hauteur de 64 euros.

Le montant annuel des remboursements accordé par l’assurance est le second point à observer. Si la plupart des contrats proposent un remboursement annuel de l’ordre de 1 000 à 1 500 euros, certaines formules proposent un remboursement annuel pouvant aller jusqu’à 2 500 euros. Ce qui signifie que votre assurance ne fonctionnera plus si les dépenses de santé de votre animal dépasse le montant annuel indiqué sur votre contrat. Autrement dit, si votre assurance santé assure un montant annuel de remboursement de 1 000 euros et que vous avez dépassé cette somme, votre assurance ne remboursera plus vos nouvelles dépenses.

Les assurances santé pour chien peuvent comprendre un délai de carence. Comprenez, une période entre la signature du contrat et le moment où l’assurance est opérationnelle. Si votre animal a besoin de consulter un vétérinaire durant la période de carence là encore vous ne pourrez pas toucher un centime de remboursement.

Lire attentivement « les exclusions » est probablement le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises. Cette partie du contrat est celle qui contient toutes les conditions auxquelles personne ne prête attention mais qui contiennent des informations très importantes. Sachez que certaines assurances n’hésiteront pas à rompre le contrat qui vous lie une fois que votre chien aura passé un certain âge et ce même si vous vous êtes acquitté de toutes vos cotisations. En lisant les exclusions vous éviterez ce type de surprise.

CHERCHER LES AVANTAGES EN PLUS !

Cherchez les avantages en plus des remboursements. Si les formules de base ne proposent qu’un remboursement à minima, certaines proposent des avantages appréciables comme le remboursement des frais de taxi si vous avez besoin d’amener votre chien chez le vétérinaire. Ce type de prestation supplémentaire peut toujours s’avérer utile.

Sur le tableau présentant la grille de remboursements, vous verrez apparaître la mention d’une franchise suivie d’un prix, faites y attention. La franchise correspond à la somme à partir de laquelle votre assurance entre en jeu. Autrement dit, si vous avez payé une somme inférieure à la franchise vous ne pourrez prétendre à aucun remboursement.

Les assurances santé pour chien peuvent comprendre un délai de carence. Comprenez, une période entre la signature du contrat et le moment où l’assurance est opérationnelle. Si votre animal a besoin de consulter un vétérinaire durant la période de carence là encore vous ne pourrez pas toucher un centime de remboursement.

Le remboursement des soins courants peut parfois poser problème. En général, les mutuelles pour chien couvrent relativement bien les soins chirurgicaux, mais c’est une tout autre histoire avec les soins médicaux. La vaccination, la consultation de routine, les médicaments, il arrive qu’aucun de ces soins ne soit remboursé.

Enfin, il est possible d’utiliser un comparateur d’assurance santé pour chien afin de se faire une idée du prix et des différentes offres du marché. Toutefois, avant d’utiliser ces sites, préparez-vous à un véritable harcèlement téléphonique de la part de courtiers en assurance qui vous appelleront une bonne dizaine de fois avant d’abandonner.
Sonia Thirard

Autres questions :

QUELS ALIMENTS SONT TOXIQUES POUR LE CHIEN?

QUE FAIRE QUAND ON A PERDU SON CHIEN?

COMMENT APPRENDRE LA PROPRETE A SON CHIEN?

QUAND FAUT-IL VERMIFUGER SON CHIEN ?

QU'EST-CE QU'UN GRIGRI DE GENNEVILLIERS ?

Partager :



Laisser un commentaire :

Nom * Requis
Email * Requis, non affiché
Anti robots - Combien font 1 + 1 * Requis, répondre par un chiffre