Espace Abonnés


Annuaires

Les fiches pratiques

La chronique de
Brigitte PiquetPellorce

Le Bestiaire du JPA

Recherche Adoption

QUAND THIERRY COURRAULT, LE TRESORIER DE LA SPA, SE MOQUE DU JPA !

Lors de l’assemblée Générale du 25 juin 2016, Thierry Courrault, le trésorier de la SPA s’est autorisé, à la tribune devant une salle acquise, une longue description d’Alain Lambert (éditeur du JPA, adhérent de la SPA et membre de la liste ACTION ANIMAUX) Voici en intégralité (au mot près) la diatribe du numéro 2 de l’association :

« Monsieur Lambert, qui est là devant, il nous donne régulièrement des leçons de bonne gestion et bon, c’est un grand financier, on voit que c’est quelqu’un de …* (rires de la salle)
Moi, je me suis, évidemment intéressé… il s’est intéressé à moi alors évidemment moi je me suis intéressé à lui. C’est quand même dans l’ordre des choses !
Alors, j’ai fait, comme tout le monde, comme il a dû le faire sur chacun d’entre nous…
J’ai fait une recherche « alain Lambert » sur internet…
Alors « alain Lambert » sur internet… ça sort pas !
(rires de la salle)
Ca sort pas parce qu’il y a des gens beaucoup plus connus qui sortent !
Alors, en revanche, j’ai bien regardé, j’ai fait « alain Lambert protection animale » parce que je me suis dit, c’est un monsieur qui fait de la protection animale, il se targue tellement de faire ça ! Alors la « Alain Lambert » Y a 8 sites ! Je me suis dit, c’est terrible, il est très actif, il fait huit sites sur la protection animale. Quand vous faites google « protection animale », je vous invite à le faire, 8 sites !... Je vais voir le premier site, on va pas faire les huit parce que ça va être un peu long sinon… »

LE JPA est « un truc sans intérêt » fait par un « monsieur professionnel »
qui « vous explique des choses mais fait d’autres choses » !

« Sur le premier site, vous avez, je sais plus comment il s’appelle, c’est pas « nouvelle protection animale »… c’est « LE JPA» c’est un truc, c’est très intéressant à lire, ça n’a absolument aucun intérêt si ce n’est pour vous expliquer…*
on vous explique, que ce monsieur, il fait de la protection animale, il fait des tas de choses mais que de toute façon, il vit sans publicité parce que la publicité c’est un truc tabou, c’est sale… c’est vrai monsieur ?
Il ne fait de publicité pour personne sauf pour lui !
Et pourquoi c’est de la publicité ? C’est de la publicité parce que quand vous cherchez un monsieur professionnel vous avez son nom et vous avez son tarif. Je finis …
Donc, c’est de la publicité ! Vous allez voir le deuxième site, moi je ne dis que la vérité et le deuxième site c’est celui d’une association, quand vous faites google protection animale, c’est une association dont j’ai oublié le nom !
Cette association quand vous cliquez sur cette association vous arrivez sur une société, une société commerciale…
Donc, en fait, il vous explique des choses mais il fait d’autres choses !...*

Vous savez, c’est très facile de faire ce que vous faites. C’est à dire de prendre quelque chose qui est présenté et puis de le présenter à sa façon, de dire c’est pas tout à fait ce qu’on espère et c’est ce que vous avez eu fait un certain nombre de fois dans le passé ….
Et ça c’est assez désagréable ! Quand à l’instant, Monsieur, vous venez de prétendre, devant les gens, en assemblée générale de la SPA que le prêt que nous allions faire serait éventuellement consenti

(AL : hors micro « moi, j’ai dis ça ? » ) oui ! vous l’avez dit, vous avez cité le nom de la banque dans laquelle travaille ma femme… Je crois qu’il faut dire les choses ! »

Quand Alain Lambert demande immédiatement un droit de réponse, Natacha Harry lui dit : « Non, non, non ! vous n’allez pas répondre Monsieur Lambert parce que vous êtes…*
C’est un peu, excusez moi, le retour à l’envoyeur ! On paye un peu ce que l’on sème ! »

*: l'orateur ou l'oratrice ne finit pas sa phrase.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager :



Laisser un commentaire :

Nom * Requis
Email * Requis, non affiché
Anti robots - Combien font 1 + 1 * Requis, répondre par un chiffre

Vos réactions

Par Nelly, le 17-07-2016

J'y étais à ce simulacre d'AG et j'ai assisté au pétage de plomb de Courrault, pas très digne d'un trésorier-administrateur de la SPA.
Tu as eu bien du courage Alain de le laisser parler ainsi. C'est vrai que la rage de Monsieur Courrault avait plutôt l'air de t'amuser surtout qu'il a lui-même avancé les mots pour se faire battre