Espace Abonnés


Annuaires

Les fiches pratiques

L'annuaire du JPA

Le Bestiaire du JPA

Recherche Adoption

Refuge de Beauregard (58)

Accueil > Liste des refuges


Crée le 14 Septembre 1982 par Madame Lucienne METIN, ce refuge complètement autonome se situe à côté de NEVERS (Nièvre).Il fonctionne avec une subvention annuelle de 2 150 euros pour 2008 (Municipalité de Nevers). 60 chiens, 150 chats, 1 âne, 1 poney, deux furets vivent au refuge en permanence.
Le refuge peut fonctionner grâce à nos 1830 adhérents. Au décès de Madame METIN, le 9 Octobre 1989, le refuge a été repris par sa fille, Laurence Chamberland.
Depuis, de nombreux travaux ont été effectués : construction de 32 boxes, 6 chatteries chauffées, une infirmerie, une salle de quarantaine, une salle de toilettage, deux parcs de détente et un parcours d'agility, un logement pour le gardien, des boxes chauffés pour les chiens opérés, un box chauffé "spécial chiots".
On est loin de l'image idéale de l'homme, meilleur ami du chien ou du chat, de l'homme, compagnon fidèle et attentionné, bref de l'homme de bonne compagnie. Loin aussi des chats de Colette et de Léautaud, du chien de Ferrat, tant regretté, ou de ceux de Bardot, à qui leurs maîtres ont tant donné.
Au refuge de Beauregard, s'il l'on rit, c'est souvent jaune. Car trop de regards attendent, quelquefois depuis trop longtemps, même si les conditions d'hébergement s'améliorent de jour en jour. Le confort, c'est beaucoup, le bonheur et la liberté, c'est mieux. Il faut dire que dans son combat quotidien, l'équipe de Beauregard voit tout ou presque : animaux affamés, malades, maltraités, torturés, enfermés, isolés, abandonnés. Bref, pour la plupart d'entre eux, entrevoir la porte du refuge tient du miracle.
Et pour la responsable Laurence Chamberland, encadrée des 5 employés (une directrice, 2 salariées, un Emploi-jeune et un contrat Avenir,) que la structure emploie, ouvrir ladite porte relève du sauvetage ! Avant tout, les animaux sont tatoués, vaccinés, les mâles et femelles sont tous stérilisés afin d'éviter la prolifération. Ensuite, comme le précise Laurence, il faut gérer la vie animale du refuge : " La joie, la tristesse, l'espoir, la révolte, l'excitation de la promenade, l'émotion d'une adoption longtemps attendue, l'indignation, le découragement parfois, la douceur d'un chaton, l'agressivité d'un chien qui n'a connu de l'humain que l'inhumain, et qui petit à petit, reprendra confiance jusqu'à se rouler de bonheur à l'approche de l'employé qui, avec patience, a su voir au-delà de l'apparence. " Derrière ce portrait désolé et désolant, il y a malgré tout des gens pour qui chaleur et générosité ne sont pas que des mots.
Heureusement, pour certains pensionnaires, le bout du tunnel existe : 159 chiens et 171 chats ont été adoptés en 2007. A l'automne 2002, le refuge a fêté le vingtième anniversaire de l'association. En effet, après la disparition de Lucienne Métin, sa fondatrice, c'est le 9 octobre 1989 que l'équipe actuelle, pétrie de dynamisme et de bonne volonté, décidait de reprendre le flambeau. Le bilan en dit long : plus de 3000 chiens et chats ont été placés en vingt ans !


Informations complémentaires :

Adresse :Route de Bourgogne
58000 Saint Eloi
Nom du responsable :Laurence CHAMBERLAND
Téléphone :03 86 61 30 60
Site internet :https://sites.google.com/site/refugebeauregard
Budget annuel de fonctionnement :Non communiqué.
Notation JPA :

L'organisation qui gère cette installation :

Partager :



Laisser un commentaire :

Nom * Requis
Email * Requis, non affiché
Anti robots - Combien font 1 + 1 * Requis, répondre par un chiffre