Espace Abonnés


Annuaires

Les fiches pratiques

LE BLOG DU JPA

Le Bestiaire du JPA


NOTRE PROJET POUR LES SPA ! Par Céline RAVENET

Edité le 10 mai 2019

Avec mon équipe*, je veux faire du bien. Je veux construire la « nouvelle SPA » qui aura bien des défis à affronter dans les 30 prochaines années :

  • Rénover les refuges et améliorer le sort de nos protégés (chauffage, alimentation, espace de détente, exercice, éducation…).

  • Etre à l’écoute des bénévoles et des salariés des refuges. Organiser des formations pour échanger sur les bonnes pratiques (accueil, propreté, bien-être des animaux, conseils aux adoptants, mise en valeur des animaux pour une adoption plus rapide). Diminuer les tâches administratives et leur donner plus d’autonomie.

  • Mettre les animaux à adopter en valeur pour faciliter leur adoption.

  • Augmenter le nombre d’enquêteurs salariés et de délégués-enquêteurs pour les répartir dans chaque région de France afin de pouvoir répondre aux divers cas de maltraitance.

  • Organiser des campagnes de stérilisation pour les chats errants en métropole mais aussi pour les chiens et chats dans les DOM-TOM.

  • Soigner et protéger les animaux libres des villes (stérilisation, gestion des oiseaux, pigeonniers, implantation de ruches,…).

  • Se réapproprier les fourrières pour éviter la privatisation de la protection animale et les euthanasies.

  • Utiliser ce qu’il y a de meilleur dans la nature humaine : la coopération plutôt que la concurrence en unifiant les SPA et les associations de protection animale autour de projets communs (enquêtes, chasse, fourrure, corrida, expérimentation animale, préservation de la biodiversité,…).

  • Intensifier les relations avec les vétérinaires libéraux et leurs instances.

  • Dépenser l’argent des donateurs à bon escient pour la cause animale et non pour des projets immobiliers coûteux, des salaires démesurés ou des rémunérations de grosses sociétés dont l’objectif n’est pas directement lié à la cause que nous défendons.

  • Lutter contre l’exploitation outrancière des animaux de ferme.

  • Se battre contre tous les trafics d’animaux, fruits de l’égoïsme et de la cupidité humaine.

  • En plus d’éduquer, il faudra accompagner la jeunesse de notre pays dans sa lutte pour sauver la planète (40 % des espèces animales ont disparu en 30 ans). Les nouvelles générations devront faire face, c’est avéré, au plus grand défi qu’à connu l’humanité depuis son apparition sur terre.

    Céline Ravenet
    Chef de la liste ADN-SPA ”

    __________________________________________________________________________________________________

    Partager :



    Laisser un commentaire :

    Nom * Requis
    Email * Requis, non affiché
    Anti robots - Combien font 1 + 1 * Requis, répondre par un chiffre